lingerie libertine coquine
Oct 26, 2015
174 Views

Libertine ? Coquine ?

Written by
banner

Une tranches de vie, heures libertines passées, souvenirs intenses a partager avec tout ceux qui aiment lire et vibrer sur des heures brulantes vécues….des moments d’extases à jamais envolés mais dont l’echo se prolonge encore un peut sur ce morceau de la toile. Si ceux ci peuvent apporter à certains un soupcon d’émotion alors c’est qu’ils n’auront pas été tout a fait vain

J’espere que ces textes vous donneront envie de nous livrer à votre tour vos plus beaux souvenirs d’émois passés…

****************************** ********************–****************************** **********
Une histoire erotique/une histoire vraie N1
« La douche »

Nous nous étions promis d’essayer un jour…
Nous avons tenus parole, il ne faut jamais dire non a un reve…

elle est arrivée chez moi vers 21H30…elle ne savait pas que j’avais tout préparé mais je suis sur qu’elle se doutait de quelque chose. Nous partagions ensemble cette attirance pour les choses de l’erotisme, il faut dire que nous avions appris a nous connaitre au fil des posts sur le forum de ce site pour dames…

je l’acceuilli avec chaleur, elle ota son manteau et laissa apparaitre une mini jupe révélant ses jambes menues et fines a souhaits. Je lui proposait un verre. Avec l’alcool l’ambiance grimpa d’un cran. je la sentais mutine ouverte a l’aventure et a l’inedit…apres tout n’etais ce pas la base de notre reve ?

mon invité sonna a la porte…
elle me demandait qui etais ce ? je lui répondit qu’il s’agissait de sa surprise…et qu’elle serait inspiré d’aller se préparer a la salle de bain si le coeur lui en disait…
a ma grande surprise elle ne se fit pas prier et elle disparut dans le couloir en souriant…

mon coeur battait déja la chamade et je me dirigeait vers la porte… »S » etait la ..impatient et troublé par mon coup de fil de la fin d’apres midi…

« elle est la ? » me demanda t’il d’entrée de jeux..
« oui rassure toi, c’est son idée, nous ne sommes la que pour exaucer son voeux… »
« j’espere que je vais lui plaire » dit il un brin d’inquiétude dans la voix…
« mais oui j’en suis sur ne t’inquietes pas »..

« S » s’inquietait pour rien j’en étais sur, c’est un bel homme de 35 ans, musclé, les traits fins et tres masculin…je ne connais pas beaucoup de femmes qui aurait dit non devant ce bel appolon.

« S » entra a son tour dans le salon, on entendait l’eau couler dans la salle de bain…a vrai dire nous ne savions que faire…devions nous nous déshabiller en l’attendant, devions nous attendre son signal ? Nous decidames de boire un verre..

au bout de quelques minutes, n’y tenant plus je me rendit derrière la porte de la salle de bains.
« tout va bien princesse » demandais je l’air un peu gauche…

sa réponse reste encore dans ma mémoire…
« oui, ca va les garcons et vous ? » elle riait en disant cela revelant ce que je savais depuis longtemps, les filles sont bien plus téméraires que les garcons quand elles sont au pied du mur des…soupirs.

et elle ajouta aussitot :
« dans une minute vous entrez avec moi sous la douche…d’accord ? »

tu parles que nous étions d’accord…
la minute sembla une éternité…mais elle finit par passer. Nous l’occupames a nous déshabillés l’un et l’autre dans un silence quasi religieux que je rompu rapidement en mettant un CD de jazz…

« ca y’est » dit elle d’une voix joyeuse.

Nous entrames alors dans ma salle de bains…nos coeurs battaient la chamade..

elle était plongée dans le noir seul une bougie vascillante posée sur le rebord du lavabo diffusait une lueur orangée qui laissait deviner son corp fin et nue sous la douche…

elle avait compris d’elle meme…j’étais heureux d’avoir préparé cette bougie et laissé une boite d’allumette a coté….decidemment cette fille était une fée…

La suite s’enchaina comme dans un songe… naturellement et divinement…

les deux garcons entrerent avec elle sous l’eau
ruisselante..les trois corps nus se retrouverent les uns contre les autres, elle entre nous …

elle sentit immédiatement les sexes raidient des deux hommes l’un contre son bas ventre l’autre contre ses fesses…elle en fut tout de suite excitée…cela faisait longtemps qu’elle revait d’avoir deux hommes rien que pour elle…

les mains entamerent en meme temps leur ballet harmonieux…explorant ses courbes et
caressants la soie de sa peaux…
l’eau ruisselait toujours sur nous…bientot
nous fumes tout trois en transe…

elle nous fit l’honneur de nous sucer tout les deux a tour de roles…c’etait divin…parfois mon regard croisait celui de « S »…je lisais dans ces yeux a quel point ce moment etait intense…

nos langues goulues et avides voyageants de le pointe de ses seins a sa nuque, de son ventre a ses fesses. Bientot nos mains descendirent pour rejoindre son intimité, doucement d’abord puis avec frenesie…nous la masturbions ensemble..
par derriere pour moi qui avait glissé ma main entre ses cuisses ouvertes tandis que S lui titillait le clitoris par devant….elle gemissait de plus en plus…et cela nous rendaient electrique…

nous étions en pleine extase…a plusieurs reprises elle se colla contre l’un de nos sexes pour se frotter et faire mine de s’empaler….elle avait envie de nous sentir en elle….

« venez allons sur le lit » dit elle dans un souffle…

nous partimes tout trois vers la chambre, tout mouillés et tellement collés l’un a l’autre que nous faillimes tomber….

Nous nous jetames sur le lit…et avec une infinie douceur nous lui fimes honneur…
nous avons fait l’amour jusqu’au petit matin…a tour de role…elle ne s’en lassait pas..demandant sans cesse de nouvelles caresses, nous ranimant lorsque nous étions éteints…

ce fut l’un de mes plus beaux souvenirs…
c’était il y a quelques mois a peine…et c’etait le reve d’une jeune femme rencontrée ici sur le forum…je ne remercierai jamais le destin et le hasard d’y avoir participé…

cette nuit la il s’est passé quelque chose de magique…nous étions deux a l’aimer et dieu qu’elle le meritait….

Article Categories:
Les Histoires Libertines · Non classé
lingerie libertine coquine

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *