lingerie libertine coquine
Fév 1, 2016
202 Views

La Fessée

Written by
banner

La Fessée

Sans être sadomasochiste, mon amant du soir est averti, la fessée est le moment que je préfère comme préliminaire.

Je n’aime pas la violence, mais j’aime sentir mes fesses chaudes et stimulées. Cette sensation de brûlure fait monter en moi un désir grandissant envers mon amant, s’il exécute bien la fessée, il en est généreusement bien remercié quand c’est à mon tour de me saisir de ses attributs.

C’est une punition que j’aime recevoir, une offrande que l’on me fait,  peut-être parce que je suis une vilaine coquine et j’aime avoir l’arrière train en feu.

 

Une fessée bien appliquée doit être à mi-chemin de la caresse et de la douleur, il faut savoir alterner entre claques, caresses et langoureux baisers.

Mais avant de commencer, il faut bien masser pour préparer à recevoir l’offrande qu’il va me faire. Cela laisse aussi à mon amant le soin de bien les écarter mes fesses et le plaisir d’entrevoir ce qu’il pourra explorer après.

J’aime que le premier coup atteigne le milieu de mes fesses et qu’il alterne à gauche,   à droite, pour créer la surprise.

Sentir mon corps vibrer au rythme des claques est une sensation indescriptible de jouissance.

Ce préliminaire exhaussé par mon amant, et surtout une fois bien montée en température, je me jette sur lui et sans aucuns tabous lui offre mon corps bouillonnant.

Et vous, vous aimez les fessées ???

 

Article Categories:
Les Histoires Libertines · Non classé
lingerie libertine coquine

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *